La slackline, c’est quoi ?

La slackline est une discipline jeune et en plein développement. Créée par des grimpeurs américains et arrivée en France en 2005, elle ne cesse de faire des adeptes. La communauté lyonnaise, regroupée autour de l’association Ekilibre Lyon, est une des plus actives en France.

Pratiquer la slackline, c’est tendre une sangle entre deux points et marcher dessus en gardant son équilibre. La différence avec le funambulisme est que la sangle est moins tendue et plus élastique qu’un câble, ce qui permet d’utiliser des arbres comme points d’ancrage.

Les possibilités sont multiples : on peut réaliser des figures, la tendre très fort pour rebondir ou la tendre très peu pour travailler son équilibre. On peut en faire au-dessus de l’eau, en fermant les yeux, faire du yoga ou de la musculation, ou tout à la fois !

La slackline est source de bienfaits pour le corps et l’esprit. On travaille sa concentration, son équilibre, les muscles du dos, des épaules, des jambes et des abdominaux, et on apprend à canaliser son énergie, à persévérer et à se calmer.

Slacklines pour débutants

Chaque débutant commence avec une courte slackline de 2,5 à 5 cm de large. Celle-ci est tendue entre deux points fixe, souvent des arbres. Il n'est pas nécessaire d'avoir un bon équilibre pour faire de la slackline, tout le monde peut apprendre! Les premiers pas paraissent impossible, mais avec les bons conseils le progrès est rapide.

Longline

A partir de 30 mètres de longueur, on aborde la discipline de la longline.Plus la sangle est longue, plus elle est difficile à traverser. En effet, il faut être capable de se concentrer pendant longtemps. Pour vous donner une idée, le record du monde est à plus de 600 mètre - donc bien plus qu'un demi kilomètre sur une fine sangle en fibre synthétique. Et les records s'enchaînent ces dernières année.

Waterline

Une slakcine tendue au-dessus de l'eau s'appelle une waterline. C'est une discipline particulièrement appréciée en été. Il est important que l'eau soit assez profonde sur toute la longueur de la slackline pour éviter de se faire mal lors d'une chute. La waterline est bien plus difficile que la slackline au-dessus du sol car l'eau est constamment en mouvement, ce qui perturbe les repères visuels. Le record du monde de waterline est autour des 350 mètres.

Highline

La highline est la discipline reine de la slackline. Elles sont tendues en hauteur, par exemple entre des falaises ou même des sommets. Là-haut, il n'y a pas que l'équilibre qui compte. Même les plus téméraires doivent se battre contre leurs instincts. Pour se protéger de chutes mortelles, les highlineurs doublent la sangle par un deuxième système indépendant (deuxième sangle ou corde) et s'attachent aux deux systèmes grâce à un baudrier et une corde de sécurité (leash). Le record du monde de highline dépasse les 500 mètres de longueur, et tout ça à une hauteur vertigineuse.

Trickline/Jumpline

Une trickline (ou jumpline), est une slackline de 15 à 30 mètres de longueur avec beaucoup de tension. Grâce à la tension, la slackline devient élastique et réagit comme un trampoline. Les athlètes accomplissent ensuite des figures spectaculaires, atterrissant sur les pieds, le ventre, les fesses ou le dos et rebondissant de plus belle pour le prochain salto ou la prochaine vrille.

Rodeoline

La rodeoline est ancrée plus haut que les autres slacklines (à partir de 2 à 3 mètres de hauteur) et accrochée sans tension de façon à presque toucher le sol au milieu. Ces slacklines ne sont pas traversées d'un bout à l'autre, le slacklineur reste plutôt au milieu de la sangle et se balance de gauche à droite ou accomplit des figures acrobatiques. Ces lignes sont très bien adaptées pour l'entraînement et les spectacles.